Aborder la Radionique : Mise en garde

Nous souhaiterions en guise de préalable à cette étude, confronter notre approche théorique de la Radionique par rapport à l’état de l’art. Dans notre perspective, seule peut être éprouvée l’efficacité des influences à distance, l’explication rationnelle de leur action concrète échappant à tout protocole quantifiable, ou procédé de nature scientifique.

Nous partageons le postulat selon lequel tout se passe sur un plan subtil et immatériel, dès lors que l’on aborde le domaine des ondes de forme. Ainsi, les critères même de leur existence échappent-ils strictement au domaine des sciences physiques, et ne sont-ils accessibles qu’au seul registre de l’intuition, et de l’imagination. Considérées sous leur aspect symbolique, il devient possible d’en concevoir les effets bénéfiques, et de les employer à meilleur escient. Ne dispersez donc pas vos forces en de vaines recherches chimériques, et acceptez qu’il puisse exister des aspects du réel susceptibles d’échapper encore, à ce que la raison a su dominer de plus fort.

Si nous constatons la stabilité du concept même de Radionique dans le temps par une sorte d’effet de rémanence persistant, nous nous rangeons du côté de ceux qui affirment qu’il n’existe aucune onde ni aucune vibration en la matière qui nous intéresse. De ce point de vue, le terme même de Radionique ne reflète-t-il rien de réel, si ce n’est l’intention de ses inventeurs, eux-mêmes sous l’influence d’un mental conditionné par les découvertes de leur temps.

Que le lecteur intrigué ne se formalise donc pas du jargon employé dans les pages qui vont suivre, plus par effet de convention et d’usage, que d’adhésion au sens premier des mots, largement discutables et discutés dans les cercles ésotériques, sans que ce soit l’objet du présent ouvrage. Pour l’essentiel, l’efficacité de l’action en Radionique ne repose-t-elle pas tant sur la conformité d’un phénomène déterminé à un quelconque rapport mécanique de cause à effet, mais bien plutôt sur une croyance en un mode d’action hautement symbolique, échappant à tout lien de causalité classique. Ce principe étant établi, il devient permis d’établir les hypothèses suivantes, à titre de préliminaires aux recommandations que nous formulerons au cours des prochains chapitres :

  1. Les manifestations d’ondes de forme ne sauraient jamais être observées, mais seulement ressenties ou perçues, par mimétisme et conformation à la pensée consciente de l’expérimentateur, en l’occurrence seule agissante, tout le reste n’étant que support et véhicule aux influences transmises.
  2. Les conceptions de l’opérateur quant au mode d’action et de propagation des ondes de forme conditionnent les propriétés mêmes du phénomène d’émission, lesdites ondes devant être considérées comme les émanations subtiles d’un esprit créateur de pensées-force.
  3. Les émergences de forme ne relèvent d’aucune substantialité tangible de la matière telle que nous pouvons les expérimenter communément par les sens, et ne sauraient à ce titre se soumettre à, ni présenter aucune de ses propriétés
  4. Tout dispositif à émission de forme agit par connexion d’un sujet-récepteur à l’énergie particulière d’un égrégore, elle-même contenue dans l’intention de celui ayant présidé à sa confection, et dont la pensée se trouve condensée à travers le graphisme qui le représente. Si bien qu’il devient possible par « simple » matérialisation d’une influence recherchée, d’en propager à distance les effets sur un receveur, dès lors que lesdites appartiendront à une croyance reconnue comme étant véridique et authentique en l’esprit de celui qui les émet.
  5. Les vibrations si fréquemment invoquées dans le phénomène des champs de forme sont à l’image de tout le reste de l’univers et de la création, de pures informations. Or donc lorsqu’il agit, l’opérateur en inférant un tel type de comportement de ceux-ci, induit leur modèle opératif, sous l’unique effet de sa pensée créatrice, apte à elle seule à créer le phénomène observé.
  6. Par émission d’influences à distance, il faut donc entendre la mise en relation d’un sujet visé avec « l’âme du monde », la providence, la conscience de l’univers, sans qu’il soit permis d’identifier clairement ni de nommer une fois pour toute, l’origine de ce champ universel et atemporel d’énergie, coexistant en permanence avec notre réalité familière, et depuis toute éternité.
  7. L’influence de l’opérateur sur les résultats de l’expérimentation est ainsi considérable, dont les spéculations théoriques et les croyances singulières, vont en grande partie affecter la portée des « émissions radiesthésiques », par un processus complexe et incessant de : création, altération, et annihilation desdites. Ondes abstraites, ondes occultes, « ondes cérébrales », de nature indéfinie et insaisissable, bien trop subtiles pour être mesurées ou quantifiées, elles demeurent pourtant éminemment influençables par le mental conscient de l’opérateur, qui en dirige les émissions.
  8. Si l’émetteur géomantique ou toute autre nature de dessin se révèle actif et agissant de par son sens intrinsèque et sa forme manifestée, c’est bel et bien le mental conscient de l’opérateur qui en conditionne et en dirige les émanations de forme. Un praticien ignorant tout de sa nature pourrait ainsi subir un échec cuisant s’il s’y essayait, et dès lors qu’il ne chercherait pas à en approfondir la portée symbolique latente.
  9. Toute tentative de justification scientifique du phénomène radiesthésique est un leurre, et tous les travaux menés dans la discipline, par divers auteurs, et à différentes époques, ont invariablement finis par se contredire douloureusement. Nous y voyons le défaut majeur d’une approche par trop scientiste et intellectualiste, au détriment de l’essence avant tout spirituelle et informationnelle de la discipline.
  10. Nos pensées créent le monde, et celui-ci est d’abord le fruit de notre représentation.  Par conséquent, si un opérateur croit déceler dans ses travaux l’existence d’une onde singulière, celle-ci finit par acquérir une forme de matérialité, à un autre niveau de réalité (parallèle), et peut même se trouver confirmée dans son existence selon un procédé de découverte radiesthésique à l’identique.

Tout ceci qui vient d’être exposé devrait nous inciter à toujours plus d’humilité, et de lâcher-prise vis-à-vis de notre discipline. Si l’opérateur agit, c’est avant tout en qualité de messager, et d’interface avec les plans spirituels. L’état d’esprit dans lequel il opère ne doit reposer sur aucun désir ni aucune volonté en propre, mais sur un détachement impassible, vis-à-vis du résultat à atteindre. L’opérateur doit se souvenir qu’il n’est qu’un moyen de transmission, et qu’il est lui-même agi par une force supérieure, qui commande à chacune de ses opérations hermétiques. Ne plus rien vouloir ou désirer est la clé du succès en Radionique : « L’esprit qui est détaché, sa puissance est si grande : ce qu’il voit, cela est vrai, et ce qu’il désire cela lui est accordé, et là où il commande il faut lui obéir ! » (Vincent).

L’opérateur se pose en définitive comme un canal spirituel, à travers lequel parvient à s’écouler une somme d’influences subtiles en provenance de l’énergie universelle, et à destination d’un individu spécifique. Toutes choses doivent ainsi être indifférentes en son esprit. « Dieu a tout vu de son premier regard » (Maître Eckhart), et il serait vain de prétendre agir en violation du dessein supérieur, sachant que tout a déjà été écrit, et il qu’il n’est aucune intention qui puisse échapper à la volonté divine. Il n’est pas ici question de faire l’apologie d’aucune idéologie religieuse, mais seulement de postuler l’existence d’un plan transcendant de l’âme, unique et indivis, dont l’homme ordinaire ne connaît que la multiplicité de ses états, vertus et œuvres tangibles. En d’autres mots, nous sommes libres à chaque instant de faire les choix auxquels nous étions destinés de toute éternité.

Cet homme dont nous parlons ici conserve d’ailleurs et de ce point de vue, tout son libre-arbitre, et tout son potentiel de choix et de détermination. Lui parlera de hasards et de jeu aveugle du destin ; nous préférons y voir les manifestations aléatoires, en apparence seulement, d’une perfection supérieure, dont la vie se charge de nous distiller les influences, afin de mieux nous garder sur le chemin de notre propre évolution spirituelle. Pour le dire encore autrement, l’Homme est libre de prendre toute orientation et toute décision de sa préférence, à tous les moments de son existence, tandis que l’initié n’ignore plus que toutes participent d’un idéal supérieur, et d’un immuable absolu, où toutes choses ont déjà été réalisées.

Sachant cela, l’opérateur ne désire plus rien, et opère dans un parfait vide mental. Or par ce néant de la volonté, il devient plus réceptif à la conscience supérieure, et peut accueillir le mystère de la providence, l’inspiration et la sublimité. Par cet acte de conscience, l’homme cesse d’être l’esclave de sa destinée, et devient véritablement acteur et auteur de son développement spirituel.

L’opérateur de Radionique ne devrait en outre revendiquer aucun don, ni aucune aptitude spéciale. Il devrait s’interdire de recevoir aucun don, libéralité ou gratification quelconque en échange de ses prestations. L’acte d’aider ne peut reposer que sur un principe d’amour, de partage et d’humanité intégrale. Il dispose pour ce faire de tout un clavier symbolique et archétypique pour susciter les influences désirées. Son apprentissage lui imposera une pratique lente, assidue et exigeante, pour acquérir le bon état d’esprit, et maîtriser les dimensions techniques liées à son Art. Qu’il se maintienne toujours en accord avec ce principe transcendant, et toutes les faveurs du destin lui seront accordées.

Toutes les opérations d’influence à distance se situent ainsi sur un plan éthérique de nature purement informationnelle. Nous quittons strictement le plan formel pour évoluer dans le domaine de l’esprit, en lequel se trouvent abolies les notions d’espace et de temps, et où les principes classiques de causalité et de mesure n’ont plus aucune forme de validité, ni théorique, ni pratique. Puisque tout est vrai, tout devient possible, et la seule limite envisageable est désormais celle de votre imagination. Or rien ne devrait venir brider la créativité de celui qui, étant à l’écoute de son intuition, a su dépasser les cadres limitatifs et spéculatifs d’une pensée asservie à la logique du tout rationnel.

Quelle que soit votre conception de la Radionique et des émissions de forme, elle est la meilleure possible en ce qui vous concerne, à partir du moment où vous y voyez le sceau de l’évidence naturelle. Souvenez-vous que seul le résultat compte, et les bienfaits que vous prodiguez. Apprenez donc à vous émanciper du « qu’en dira-t-on » et des critiques stériles de ceux en quête perpétuelle de preuves ou d’explications. Ne désirez jamais rien mais remettez-vous-en toujours à cette force supérieure, en sorte de devenir le médiateur et l’accordeur modeste de cette influence transcendantale et prodigieuse.

Rappelons-le sans ambiguïté, il n’est pas question ici d’adhérer à une quelconque croyance religieuse ou morale, mais simplement d’agir avec confiance et simplicité, à travers une posture de détachement imperturbable. Par cette seule attitude, vous parviendrez à orienter et à guider le jeu des influences, des émergences et des formes, ayant pris conscience de la nature proprement informationnelle et immatérielle du Tout, où toutes choses se trouvent anéanties et où rien ne saurait subsister que la pensée. Le propos de ce livre n’étant pas la spiritualité, nous nous sommes contentés d’évoquer ici quelques généralités en matière de Radionique, hors de toute considération religieuse ou magique, dont nous ne saurions nous revendiquer, et au respect des croyances de chacun.

Ne négligez pour autant pas la puissance créatrice de la prière, et son rôle central dans l’invocation des forces supérieures. Nous parlons bien ici de la prière spirite, entendre dégagée de toute connotation religieuse, et langage universel de communication avec le monde des esprits. La prière permet une voie d’accès directe avec vos désirs profonds, et confère force et confiance à toutes vos entreprises de manifestation. Prise en ce sens, elle est votre meilleur allié dès lors qu’il s’agira d’œuvrer au perfectionnement de votre existence, et à la faveur de votre élévation spirituelle. La prière nourrit enfin l’humilité et la reconnaissance face aux puissances supérieures de l’être.

Ethique et déontologie en Radionique

Avant d’aborder ce qu’est concrètement la Radionique, et comment l’employer au mieux, nous aimerions à présent conclure avec vous, cher lecteur, un pacte moral. Pour notre part, nous entendons respecter notre engagement, en conformant le contenu de ce livre avec les prérogatives strictes qui vont suivre. Nous espérons que vous en ferez tout autant, en appliquant rigoureusement lesdites dans votre pratique, et sans jamais y déroger.

Adopter ce code d’éthique et de déontologie, c’est aussi l’adapter. De fait, ne saurions-nous trop vous conseiller de l’enrichir avec votre propre expérience, afin qu’il vous devienne unique, et personnel. Les généralités qui vont suivre n’ont aucune prétention à l’exhaustivité, et constituent ensemble une charte de bonne conduite, pour vous permettre de débuter sereinement votre activité, en toute connaissance de cause :

  1. Tout acte est accompli en totale responsabilité et dans le respect absolu de la personne.
  2. Vous vous interdisez toute action susceptible de porter atteinte à la pratique Radionique.
  3. Vous vous abstenez de formuler aucun diagnostic médical ni de pratiquer aucun soin.
  4. Vous vous défendez de contester ou de modifier en aucune façon un traitement médical.
  5. Vous vous engagez à renvoyer vers des professionnels de santé toute personne dans ce cas.
  6. Vous reconnaissez les limites de vos capacités et vous engagez à toujours les respecter.
  7. Vous êtes tenu dans toutes vos activités de Radionique au plus strict secret professionnel.
  8. Vous vous engagez à n’agir que pour la protection des tiers, et jamais à leur encontre.
  9. Vous bannissez toute action dont les conséquences risqueraient de nuire à un tiers.
  10. Vous ne vous autorisez à agir que sur des personnes informées, et jamais à leur insu.
  11. Vous n’intervenez que si la personne vous a sollicité, sans jamais imposer votre aide.
  12. Vous vous assurez de l’état mental équilibré et réceptif de la personne avant d’agir.
  13. Vous vous interdisez d’opérer sur une personne fragile, ou en état de détresse psychologique.
  14. Vous vous interdisez de tirer aucun profit de votre activité ni de vos capacités acquises.
  15. Vous ne prenez jamais parti et vous interdisez d’agir dès lors que vous êtes impliqué.
  16. Vous vous gardez de ne jamais tenter d’influencer ou de manipuler un tiers à son insu.

Afin de bien comprendre le champ de la Radionique, nous croyons judicieux d’exposer à présent ce qu’elle n’est pas, afin que vous puissiez mieux en saisir son domaine d’action :

  • La Radionique n’est pas une méthode de développement personnel. Elle est une aide, et vient toujours en soutien d’une démarche de changement déjà engagée, chez un sujet conscient et déterminé à évoluer. Elle agit comme un complément et un stimulant à un processus concret et responsable de transformation. En aucun cas elle ne remplace le devoir d’agir de la personne, ni ne la dispense de sa responsabilité pleine et entière à se prendre en main. Par surcroît, elle ne saurait être qualifiée de « méthode » au sens usuel du terme, tandis qu’elle désigne bien plus un état d’esprit, et une conception de l’existence à part entière.
  • La Radionique n’est ni une pratique magique, ni une technique d’envoûtement. Elle n’agit pas sous l’effet d’un enchantement pour modifier « d’un coup de baguette magique », les conditions d’existence d’un sujet. Elle vise au contraire à développer son potentiel d’action, et à enrichir le panel de ses possibilités. La Radionique ne prétend ni commander au destin, ni accomplir de miracles, mais seulement favoriser certaines qualités chez une personne donnée, afin de lui permettre d’atteindre les buts qu’elle s’est elle-même fixés. Elle ne requiert par ailleurs aucun pouvoir surnaturel, et tout le monde possède le don de favoriser le bien-être chez autrui, à la condition de cultiver ce don à travers une pratique régulière et sincère.
  • La Radionique n’est ni une thérapie, ni un soin. Elle n’a aucune prétention ni velléité à guérir des malades, ni à poser aucun diagnostic. Son objet est l’accroissement des ressources à la disposition d’un individu, à un instant précis de son existence. Elle ne se préoccupe donc pas de juger, ou de préjuger, de son état ou de ses pensées intimes, mais seulement de lui apporter à sa demande un complément énergétique, et d’opérer une influence positive sur son comportement.
  • La Radionique n’est ni une machine à souhaits, ni une superstition. Elle ne peut que renforcer chez un sujet des qualités positives déjà présentes, et lui permettre de réaliser des objectifs réalistes, et raisonnables. Notez bien que l’on cherchera toujours à amplifier une force chez une personne, et jamais à soustraire une faiblesse. Tout commence et se termine par l’individu, et les potentiels qui n’appartiennent qu’à lui. De grâce ne souillez pas la Radionique par des vœux saugrenus tels que les gains aux jeux, ou l’envoûtement amoureux. Ces croyances appartiennent au domaine de la superstition, et sont sans point commun avec notre belle discipline.

Le lecteur, au terme de cette longue mise en garde préliminaire, doit à présent se demander ce qui lui est permis d’attendre réellement de la Radionique, et comment en tirer le meilleur parti. C’est ce que nous allons voir maintenant, en abordant tout d’abord la question de l’état d’esprit juste (objet du prochain chapitre), élément clé de succès en Radionique :

  • Faites tout d’abord preuve de réalisme dans vos actions, montrez-vous raisonnables et surtout ne demandez pas l’impossible tout de suite. Le succès en Radionique vient à ceux qui savent prendre leur temps, et se fixer des objectifs inspirants.
  • Ayez l’intelligence d’apprendre à vous connaître, et à reconnaître en vous-même les qualités et les forces qui feront toute la différence, si vous les faites fructifier. Tout part de vous, de votre potentiel, et de votre désir sincère et légitime d’évoluer.
  • Agissez sereinement, sans orgueil démesuré, et avec une juste détermination. Plus votre objectif sera ciselé avec précision, plus ses probabilités de réalisation seront importantes.

Il est bien des choses que vous pourrez accomplir avec le concours judicieux de la Radionique. Afin de vous en conférer un premier aperçu, et à titre de conclusion temporaire, nous vous en proposons ci-dessous une liste à titre indicatif, évidemment non limitative :

Accroître votre force moraleGarder votre calme
Renforcer votre dynamismeObtenir la paix intérieure
Développer votre confianceGagner en combativité
Dépasser une peurStimuler votre courage
Vaincre une angoisseFavoriser la prise de recul
Stimuler votre concentrationAtteindre vos objectifs
Soulager votre stressSurmonter le désespoir
Faciliter détente et relaxationS’aider dans un régime
S’arrêter de fumerAcquérir des compétences
Elargir votre conscienceEveiller des talents cachés
Acquérir la maîtrise de soiVaincre le trac et la timidité
Fortifier votre mémoireAméliorer vos relations
Reprendre espoirRetrouver la joie
S’améliorer en toutes chosesGagner en puissance mentale
Gagner en maîtrise de soiDévelopper la force morale
Adopter une attitude positiveRetrouver votre dynamisme
Faciliter vos progrès spirituelsAcquérir un moral d’acier
Stimuler votre intelligenceFavoriser les tâches de l’esprit
Surmonter une épreuveFranchir un obstacle

La maîtrise de la Radionique peut vous aider à transformer votre vie, et à accéder à un état de bien-être très au-delà de tous vos ressentis ordinaires. À vous y adonner de tout votre amour, vous parviendrez à atteindre un plus haut niveau de compréhension de l’univers, et un pouvoir d’action décuplé sur la multiplicité de ses manifestations. Votre vie s’en trouvera définitivement transformée, et vous connaîtrez une joie et une paix intérieure sans égales, en dehors de toute prétention ou attente qui ne serait déjà comblée par cet état de plénitude.

S’engager sur la voie de la Radionique authentique revient à se reconnecter avec son âme, et à chercher à mener une vie plus riche, en pleine conscience de ses talents et de ses possibilités, dès lors libérés et matérialisés à leur niveau maximum d’intensité.

Règles préliminaires à la Radionique

Nous entendons partager avec vous maintenant quelques règles bien connues en la matière qui nous intéresse. Par là même, nous faisons référence à un ensemble de lois dont nous avons pu constater, à travers une pratique constante et assidue, l’efficacité opérationnelle et la réussite effective. Loin de nous l’intention de proclamer des vérités immuables et universelles, mais seulement d’exposer ce qui dans notre méthode, s’est vu couronné des plus beaux succès. Il ne s’agit pas tant de reconnaître ces instructions comme étant absolument vraies, partout et en tous temps, sinon de vous inspirer, afin de satisfaire votre propre désir de créativité.

Rappelons d’emblée les trois lois fondamentales auxquelles nous croyons sain de nous référer continuellement :

  1. La Radionique s’acquière plus qu’elle ne s’enseigne, et seul celui qui cherche finit par trouver sa voie.
  2. Seul le résultat que l’on obtient importe vraiment ; les explications que l’on peut en donner sont secondaires.
  3. La meilleure méthode c’est la vôtre, et seules comptent votre pratique et votre intuition.

Qu’entendons-nous tout d’abord par Radionique ?

Il s’agit de l’opération par laquelle nous devenons capables d’exercer une influence active et à distance sur un sujet, à l’aide d’un schéma symbolique émettant des ondes de forme. Les radiations ainsi transmises deviennent-elles susceptibles de véhiculer toutes sortes d’intentions, que l’on cherche à voir se matérialiser, et toujours dans une visée positive à caractère bienveillant. L’action de Radionique telle que nous l’enseignons, repose sur l’emploi systématique d’un schéma émetteur et condensateur des influences à canaliser, puis à diriger vers un sujet particulier

Le principe de la Radionique repose ainsi sur l’évocation de la fréquence vibratoire d’un individu à partir d’un appareil à émission de forme à deux ou trois dimensions, avec déclenchement à distance d’une action programmée, par induction d’un signal modulé pour entrer en harmonie et en résonance avec les formes-pensées d’un sujet récepteur, qui peut être soi-même ou un tiers.

Nous posons d’emblée le postulat selon lequel, l’objet même desdites influences, trouve un écho immédiat dans le subconscient de celui qui en devient ainsi le réceptacle consentant. Or du subconscient, nous savons qu’il s’exprime et s’accorde par le langage du rêve et de son symbolisme, au-delà de tout raisonnement et de tout travail d’analyse formel. De là nous comprenons la valeur inestimable de l’emploi des formes et des signes, certains immémoriaux, dans la grande tradition de l’hermétisme universel, à l’aune desquels nous nous abreuvons sans cesse, tels des étudiants éternels.

Dès lors que l’on s’adresse au subconscient d’un individu, tout à fait comme il est d’usage en matière d’hypnose, il convient de respecter trois règles dont nous ferons les garde-fous de notre pratique empirique :

  1. Toujours exprimer sa demande dans un langage simple et abordable, en peu de mots choisis, afin de créer un effet percutant et instantané sur le psychisme du receveur.
  2. Toujours progresser par étapes dans la formulation de sa demande, au respect des potentialités actuelles du sujet, et de ses capacités concrètes d’évolution personnelle.
  3. Toujours respecter les acquis moraux de la personne visée, au risque de provoquer dans le cas contraire une réaction de rejet, non sans conséquence, et toujours néfaste au résultat.

Or si nous acceptons de surcroît le principe selon lequel la réalité n’est qu’une vue de l’esprit, et que tout ce qui existe est en réalité compris dans l’esprit de celui qui observe, nous en venons à conclure que le monde visible n’est qu’un reflet de notre esprit créateur. Il devient dès lors possible d’envisager la possibilité pour un individu formé à notre discipline, de réaliser concrètement ce qui déjà préexiste à l’état de germe, et sur un plan supérieur. Dans cet ailleurs fondamental, l’absence d’écoulement du temps, de même que l’omniprésence de la totalité des âmes, fondent une conscience unique et sans limite, où tout devient instantanément accessible à celui qui sait se rendre sensible. Pour y parvenir, et permettre à chacun de développer sa propre vision intérieure, nous nous contenterons de rappeler les trois grands principes de la Radionique :

  1. L’analogie – Tout dans l’univers, absolument tout, matière vivante ou inanimée, vibre, et se trouve relié par cette loi universelle, sans qu’il soit possible d’envisager aucune manifestation isolément du reste du cosmos, tout ayant portée et influence, même infime, sur tout le reste de la création, à tout moment, et en tous lieux.
  2. L’influence – Par la maîtrise des formes, nous prétendons parvenir à discriminer parmi l’infinité des émissions présentes en tous points de l’univers, celle-ci d’une entité recherchée, et d’en influencer le rayonnement énergétique, à l’aide de dispositifs géométriques, permettant la transformation d’une vibration intangible en forme concrète.
  3. La résonance – L’émetteur Radionique de Géomancie, tel que nous l’avons conçu, pour se substituer à tous les autres et se suffire à lui-même, harmonise et met en résonance une projection volitive avec son sujet demandeur ; il assure en outre la cohérence et l’amplification du signal échantillonné, selon un effet comparable à l’harmonique des musiciens, ceci afin d’assurer une émission de plus ample amplitude, et d’une plus grande force.

Notre approche combine ainsi que vous le découvrirez bientôt formes planes et tridimensionnelles, au sein d’un dispositif hautement figuratif et symbolique. Il n’est d’ailleurs pas nécessaire, bien que nous le recommandions tout de même, d’en maîtriser les arcanes et les mécanismes subtils, pour commencer à en tirer profit.

Nous ne préconisons pas en revanche l’emploi d’appareils électroniques, supposément dotés de pouvoirs merveilleux, et dont il est aisé de se rendre compte du caractère souvent fallacieux ayant présidé à leur commercialisation. Redisons-le à nouveau, tout, absolument tout en Radionique, appartient au registre du mental, et un simple dessin vous procurera une semblable satisfaction au plus coûteux et au plus perfectionné des ustensiles. Certains se rassureront, peut-être, à l’idée de manipuler quelque artefact technologique aux apparences de sérieux, quand d’autres se trouveront rebutés par cette pseudo-modernité. Libre à chacun de se déterminer, sans oublier jamais que :

  • Aucun appareil de Radionique et quelle que soit sa forme et sa complexité, ne reçoit ni n’émet aucune radiation, pas plus qu’il ne génère d’ondes, d’aucune nature, aussi subtile soit-elle.
  • Chaque structure à émission de forme est unique, et en tant que telle, ne peut se prévaloir d’aucun usage universel, mais bénéficie à un seul individu, identifié sans ambiguïté aucune, au moment même de sa conception.
  • Tout graphique actif porte en son sein le désir et l’intention première ayant guidé à sa réalisation, et dont il se trouve en toutes ses parties imprégné, ceci afin d’en orienter les effets d’influence, dans le sens et la direction souhaités ; ainsi chargé et pour tout dire saturé, il demeure intrinsèquement lié à son créateur, aussi longtemps que perdure chez celui-ci le désir de voir agir le champ de forme activé, et même en cas d’éloignement physique du dispositif.
  • Opérateur, émetteur et récepteur forment ensemble le ternaire fondamental et irréductible, à la base de toute action de Radionique ; tous trois ne font plus qu’un dès lors que l’émetteur aura été correctement activé et dynamisé. Rappelons-le encore, la Radionique est une technique mentale, agissant entre un émetteur et un récepteur, reliés entre eux par un phénomène de résonance vibratoire. L’union des radiations des deux entités est obtenue par génération et stabilisation d’une onde porteuse, elle-même soutenue à l’aide de formes génératrices, telles que l’émetteur géomantique.

Voici finalement quelques recommandations à caractère général, applicables dès le commencement de vos travaux occultes :

  • L’opérateur de Radionique aura à cœur de n’employer que des procédés moralement licites et reproductibles, toujours pour le bien de la personne, et uniquement avec son consentement ; tout autre emploi des techniques exposées dans ce recueil exposant celui qui s’y adonnerait à un choc en retour équivalent en puissance à la quantité d’énergie négative émise. La réaction induite à la suite d’une action malveillante serait à redouter sérieusement, avec des conséquences potentiellement graves sur le psychisme de l’opérateur détourné de la voie juste.
  • L’opérateur se doit de rester indifférent et extérieur à l’expérience, et cela en toutes circonstances. Il ne doit en aucun cas ajouter son intention personnelle, et moins encore teinter de sa pensée intime, le message transmis pour influencer le sujet à distance. Toute tentative de manipulation de sa part, et dès lors qu’il pénètrerait volontairement dans le circuit, provoquerait un effet « boomerang », de la part inconsciente du sujet abusé. Ce choc en retour le priverait de son Art, jusqu’à ce que ses motivations soient redevenues à nouveau dignes et estimables.
  • Ne vous découragez pas en chemin, et sachez apprendre de vos échecs ; à mesure que s’affermiront votre pratique et votre expérience, s’affirmeront votre volonté et votre détermination, facteurs cruciaux de réussite en Radionique, comme en toutes les disciplines fondées sur la puissance du mental. Or avant toute opération de Radionique, posez-vous bien la question de savoir en quoi cette action va-t-elle réellement vous faire évoluer sur le plan spirituel, et à quel point votre but est-il suffisamment précis dans votre détermination à l’atteindre ? Répondez franchement à ces questions, et dans le doute, retravaillez votre mise au point personnelle. Plus grande sera votre motivation initiale, meilleur sera le résultat final.
  • Il n’est pas envisageable en Radionique d’agir sur une personne inconnue, l’esprit de l’opérateur et celui du sujet-récepteur étant amenés à opérer sur la même « longueur d’onde », en syntonie – il faut qu’un lien se créée entre eux, sous la forme d’un accord explicite ; c’est pourquoi il est si important que la personne visée soit pleinement informée de l’action menée sur elle, donne son plein consentement, et accorde toute sa confiance, ceci afin que l’action d’aide à distance ne soit entravée par aucune résistance psychique, ni aucune barrière mentale. Un esprit ignorant ou inconnu se barricaderait en effet sous l’action intrusive d’une tentative d’influence non-désirée, selon un mécanisme de protection bien connu. Un esprit équilibré est ainsi capable de se prémunir contre toutes les formes suggestions intempestives et les influences extérieures, susceptibles de rompre l’ordre et l’harmonie en son être.
  • L’acte de visualiser est essentiel à l’obtention du résultat convoité en Radionique, aussi bien rationnellement, dans l’expression imagée du but accompli, qu’émotionnellement, dans le ressenti des sensations éprouvées. D’où la très grande importance de se représenter mentalement l’objectif poursuivi, dans toutes ses phases et sous toutes ses coutures. Plus le travail de visualisation sera conduit avec netteté et précision, plus l’impact du message transmis se révélera fédérateur et mobilisateur en l’esprit du sujet impacté, dès lors plus prompt et disposé à (ré)agir. Synthétisez sur votre écran « cinématographique » mental le but à atteindre et ses étapes successives, observez la situation tout à fait comme si elle se déroulait devant vos yeux, et prêtez attention à vos sensations : que se passe-t-il en vous ? Quels sentiments positifs s’emparent de vous au moment de visualiser tous les détails de la scène ? Plus votre émission mentale sera réaliste et conforme à une évolution plausible des événements, plus grandes seront vos chances de succès dans l’action conduite pour vous-même, ou pour autrui.
  • Dès lors qu’un procédé d’émission ne répondra plus efficacement et utilement aux attentes initiales, susceptibles d’avoir évolué par ailleurs, ou bien qu’il se révélera impuissant et inadapté à traiter les causes pour lesquelles il aura été conçu, il conviendra de le démanteler, et d’en créer un nouveau, afin de produire l’émission de forme en adéquation parfaite avec le but renouvelé et repensé.
  • Évitez autant que faire se peut d’opérer par temps chargé ou orageux, lorsque l’atmosphère est électrique ; les résultats que vous obtiendriez ne seraient que de portée médiocre, et vous seriez contraint de recommencer à zéro.
  • Chaque séance d’émission engage un investissement émotionnel important de la part de l’opérateur. Ainsi, une seule séance quotidienne sera-t-elle préférable à deux séances d’une durée totale égale, et sur la même période. En effet, le niveau de concentration atteint, de même que l’intensité du désir investi, entrent en proportions égales et prépondérantes dans l’efficacité propulsive du dispositif émetteur d’influences. Subséquemment, on sera toujours mieux avisé de prendre le temps d’imaginer avec attention et patience, le but que l’on souhaite atteindre, plutôt que de tenter vainement de brutaliser l’esprit de la personne par des séances maladroites, chaotiques, ou trop fréquentes.
  • Fort de ce qui précède, il importe que la pensée demeure autant que possible fixée sur son objectif par la puissance de la volonté, et tienne à bonne distance tout objet de distraction. De fait, et si l’on considère la pensée comme une émission d’ondes, on comprendra aisément que sa puissance évocatrice et canalisatrice puisse être directement indexée sur la finesse de son orientation, et la netteté de sa détermination.

L’état d’esprit et la posture en Radionique

Nous allons dans ce chapitre approfondir l’état d’esprit dans lequel il convient d’opérer, dès lors que l’on s’est déterminé à mettre en œuvre un dessin émetteur ou tout autre dispositif transmetteur. Or nous ne saurions être plus clairs ici, en réaffirmant la sensibilité de ces appareils à l’intention de l’opérateur, dès lors que ce dernier agira toujours avec détermination et résolution. Une telle installation, pensée et programmée en vue de l’atteinte d’un objectif précis et sans équivoque, conduira sans coup férir au succès de l’entreprise d’influence à distance.

La posture juste consiste dans une détermination tranquille, et la primauté d’un état d’esprit résolu et impassible chez l’opérateur, avec comme corollaire une absolue confiance en soi, et une non moins grande assurance. Ainsi est-il déterminant pour le succès de la manœuvre, d’agir avec une intention parfaitement nette et ferme, à la fois du résultat recherché, et de sa propre capacité à l’atteindre.

Dans cette perspective, qui nous apparaît à l’éclairage d’une pratique assidue et réitérée la seule recevable, nous affirmons que toute la valeur et la force de l’émission d’influences à distance repose directement sur l’esprit de celui qui opère, dont l’état précisément au moment d’agir, va conditionner les appareils et les procédés. Dit autrement, l’intention de l’opérateur surpasse en tous points les moyens mis en œuvre et se révèle prépondérante, dès lors qu’il va s’agir de diffuser sur un sujet une somme d’influences déterminées.

L’état d’esprit réside donc au cœur de la démarche de Radionique, qu’il conditionne en plus grande partie, jusqu’à en moduler les moindres effets, et les résultats obtenus. De ceci qui vient d’être énoncé nous concluons à l’importance primordiale de l’existence chez l’opérateur d’une volonté sans faille, et d’une conviction forte quant au bien-fondé et à la validité des techniques employées.

Le niveau de succès atteint au terme des opérations d’influence dépendra en plus grande part de l’état d’esprit de l’opérateur au moment d’agir. Si ce dernier s’applique à transmettre une intention parfaitement claire et objective, il déclenchera chez le sujet-récepteur une réaction instantanée, et une réalisation du programme pour ainsi dire automatique. Dans le cas d’une émission moins limpide ou même paradoxale, il ne se produira aucune résonance ni passage à l’acte en l’esprit et chez ledit sujet.

Afin d’aider le novice à acquérir l’état d’esprit juste, et l’initié à lever de potentielles barrières mentales, nous avons recensé ci-dessous quelques enseignements pour vous servir de guide et de référence tout au long de votre instruction pratique :

  1. Opérez en pleine conscience de votre action et du résultat à atteindre, tout en étant convaincu que vous l’obtiendrez.
  2. Cultivez une attitude de décision et de détermination, et un état d’esprit de clarté et de calme ; agissez avec constance.
  3. Ne doutez pas de l’efficacité de votre action, travaillez sans peur et soyez convaincu de la portée de ce que vous faites.
  4. Faites preuve de créativité et d’imagination pour envisager le but à atteindre, et augmentez ainsi la précision de votre action.
  5. Évitez le doute scientifique et la recherche de validation formelle de votre manière d’agir ; fiez-vous à votre seule intuition.
  6. Proscrivez une attitude déconcentrée, vague, incertaine ou dubitative, et agissez toujours avec force et détermination.
  7. Mettez de côté vos croyances limitantes, il s’agit bien plus de retirer des peurs et des doutes que d’ajouter des aptitudes.
  8. Ne cherchez pas à bien faire mais à faire le bien ; contentez-vous d’agir, tant que vous êtes dans l’action vous êtes dans le vrai.
  9. Ce qui vous est le plus naturel est ce qui est vrai pour vous, agissez donc à votre idée, qui est la bonne puisque c’est la vôtre.
  10. Sortez de la posture expectative, faussement neutre, ou de défiance matérialiste, et opérez sans nuance ni hésitation.
  11. Travaillez sans-arrières pensées susceptibles de parasiter votre intention, au risque de n’obtenir que de piètres succès.
  12. Ne vous contentez jamais de succès relatifs, et considérez chaque échec comme une opportunité d’apprendre.
  13. Maintenez-vous toujours dans l’expérimentation positive, et dans la certitude de votre réussite dès les premiers essais.
  14. Capitalisez sur des succès progressifs pour gagner chaque fois en confiance, et bâtir par étapes votre puissance d’agir.
  15. Fixez-vous éventuellement des objectifs intermédiaires et réalistes, que vous concevrez avec l’aide de l’imagination.
  16. Visualisez toujours en esprit le résultat final comme s’il était déjà atteint, au moment de mener votre action de Radionique.
  17. Opérez dans un état d’esprit positif, constructif et bienveillant, tout en vous maintenant dans une attitude calme et paisible.
  18. Veillez à contrecarrer toute pensée négative, malfaisante ou déprimante, par une pensée positive ou « pensée contrepoison ».
  19. Menez vos expérimentations sans idées préconçues ni prétention de véracité, vos résultats n’en seront que meilleurs.
  20. Ne cherchez pas la perfection et évitez les tergiversations, mais préférez une action franche, nette, et résolue.
  21. N’oubliez jamais que la magie c’est vous, et que l’instrument n’est que le prolongement de votre intention créatrice.
  22. Ne sous-estimez pas vos talents et ne culpabilisez pas de n’être « jamais assez », vous êtes déjà accompli et capable.
  23. Faites comme si vous saviez, écoutez votre petite voix intérieure et ne vous posez pas mille questions, mais agissez !