Prolégomènes à la radionique

Nous vous proposons dans ce chapitre une série de réflexions préliminaires autour de la radionique, avec l’espoir qu’elles soient une nourriture pour votre esprit, et une source d’inspiration inépuisable. Nous vous conseillons de vous y référer régulièrement, même après les avoir parcourues une première fois, tant la matière développée se révèle dense et pleine de sens cachés.

  1. Tout symbole particulier est porteur et dispensateur de l’énergie de l’égrégore auquel il se trouve relié, et dont il constitue une émanation visible.
  2. L’énergie cosmique d’une forme sacrée voit sa puissance décuplée selon l’ancienneté de l’égrégore auquel elle se trouve rattachée.
  3. Même si l’on en ignore la cause qui demeure indéterminée, il est possible de ressentir les effets du symbolisme actif, au sens d’une magie opérationnelle.
  4. Si effet il y a, une cause doit exister. Et si cette dernière nous demeure éternellement inaccessible, sa présence et sa matérialité nous suffisent à affirmer son existence, et à souhaiter bénéficier de ses assistances, accordées à tous sans distinction.
  5. Ce qui doit nous préoccuper en radionique est que cela fonctionne, sans autre préoccupation quant à l’explication qui peut en être donnée.
  6. Sans vouloir aller chercher la nature exacte et le secret de chaque effet, si effet il y a, une cause existe. Nul besoin non plus de connaître les raisons de cette cause, puisque sa présence en affirme la vérité, la matérialité. Nous sommes en présence d’une réaction naturelle qui a la plus merveilleuse des qualités occultes, celle d’être concrète.
  7. Les graphiques et les tracés émetteur permettent d’alimenter et de stabiliser un courant spécifique d’énergie vibratoire vers un sujet donné.
  8. La radionique permet d’agir à distance sur les états de conscience d’une personne grâce à une utilisation ciblée de l’énergie présente en tous lieux de l’univers.
  9. La radionique se résume de ce point de vue à la mise en œuvre d’une action psychique à distance, destinée à faire le bien.
  10. L’âme humaine est sensible aux messages d’amour et d’harmonie qui lui sont adressés et dont elle se nourrit pour préserver l’équilibre psychologique de la personne.
  11. La radionique contrairement à l’envoûtement, le sortilège ou la manipulation à distance, travaille uniquement avec l’accord et l’assentiment du sujet demandeur, et jamais contre son gré, il va de soi.
  12. Le praticien de la radionique doit apprendre à élever son esprit au-dessus de la rationalité par essence limitée, et de la seule manifestation, pour s’en ouvrir à une forme plus élevée et plus vaste de conscience, et se fondre dans l’esprit universel.
  13. La radionique ne peut être envisagée que dans la perspective de procurer à soi-même ou à un tiers, un supplément de réconfort et de bien-être, toujours dans le cadre d’une démarche complémentaire de soutien, et jamais en substitution à la responsabilité première du sujet.
  14. La radionique par nature compatissante a pour premier objet de favoriser l’évolution personnelle d’un sujet, par émission positive d’influences bénéfiques.
  15. La radionique est une passerelle spirituelle connue depuis l’aube de l’humanité pour servir de médium entre l’Homme et le monde divin ; en tant que telle, elle appartient bien au registre des Arts sacrés.
  16. Plus il pratique son Art avec vertu, plus l’opérateur de radionique acquiert d’énergie spirituelle, de nature illimitée, et puisée sur le flux universel auquel il se trouve désormais relié en permanence.
  17. A force d’élévation et de maîtrise, l’opérateur de radionique parvient à se maintenir toujours plus durablement sur les plans supérieurs de l’esprit, là où réside désormais sa nature profonde, dans le calme et dans la paix absolue.
  18. Les objets forgés pour manifestés pour matérialiser le symbolisme universel d’une forme, détiennent la propriété d’irradier dans l’espace, et de dispenser un pouvoir d’influence en parfaite résonance avec ce qu’ils signifient sur le plan spirituel.
  19. Les symboles et les archétypes peuplent l’inconscient collectif de l’humanité depuis toute éternité ; savoir juguler leur puissance permet d’éveiller chez un sujet des potentialités nouvelles, et de développer ses force mentales, psychiques et spirituelles.
  20. Nous possédons tous un sixième sens, et une capacité de perception directe des moindres recoins de l’âme humaine. Nous éprouvons tous des sensations, ressentons des intuitions, percevons des prémonitions, et des révélations, sans bien en comprendre ni l’origine, ni le processus de déclenchement. Au-delà des perceptions sensorielles et du mental purement analytique et rationnel, nous sommes tous capables de nous relier avec l’invisible, et les dimensions subtiles. L’Homme est un réceptacle pour les énergies cosmique et tellurique, et le lieu elles se manifestent avec le plus d’intensité dans un tourbillonnement perpétuel.
  21. Le don et le pouvoir en radionique n’est pas le seul apanage d’une frange d’initiés, ou d’êtres exceptionnels. Le don bien au contraire appartient à tous, et peut-être pratiqué par tous, à la seule condition de l’acquérir, de le cultiver, et de le façonner sans cesse. Le transmettre ou en faire don à son tour, ne peut qu’enrichir celui qui s’y détermine.
  22. Chacun peut s’exercer à recouvrer le don de ressentir, parfois oublié ou atrophié, mais toujours bien présent en chacun de nous. Les pratiques contemplatives sont une voie d’accès royale, et un puissant stimulant de l’intuition retrouvée.
  23. Tout le monde peut émettre des influences en vertu même des principes d’omniprésence et d’ubiquité, sans que nul ne puisse être privé de cette faculté, ce qui irait contre son propre fonctionnement et celui de l’univers selon lequel, « Tout est dans tout ».
  24. Le mental humain et le système cérébral émet en continu un flux d’ondes discrètes ; tout l’Art en radionique consiste à parvenir à canaliser ce flux, et à le condenser vers un but bien déterminé, et de faire profiter un sujet cible de ce déferlement énergétique bénéfique.
  25. Le mental humain associé à un appareil actif ou un dessin irradiant, permet de projeter une énergie vibratoire particulière et constitue un système d’influence à distance autonome.
  26. Tout comme il émane en permanence d’une forme une énergie propre, il se dégage d’un être vivant une une force conditionnée par sa seule volonté, que l’on pourrait qualifier d’ondes volitives immatérielles, ou ondes humaines.
  27. La (force-)pensée parce qu’elle est pure énergie, crée en permanence des formes(-pensées) qui agissent à distance, imprègnent la matière, et peuvent dans certaines conditions être perçues par recours radiesthésique.
  28. Lorsque dans notre exposé vous lisez les termes « d’ondes », de « résonnance » ou « d’harmonique », ce n’est jamais en comparaison avec des applications concrètes de physique, mais toujours dans un sens purement symbolique, et à titre de références analogiques. En contester l’existence matérielle est donc pure perte de temps, qui n’ont jamais prétendu à aucune autre finalité, que celle d’inspirer le mental humain, en proposant un cadre logique structuré à la portée de sa réflexion.
  29. Tout système organisé, dès lors qu’il cesse d’exister, voit son principe organisateur se dissiper sous l’effet des contraintes du réel, mais subsiste à l’état de champ informationnel et énergétique. Chaque être vivant laisse ainsi derrière lui une trace sensible de son existence, au sens vibratoire du terme, qu’un opérateur de radionique peut et doit savoir rappeler par le truchement de son Art, en quelque époque et en quelque lieu qu’il opère.
  30. Agir sur le champ vibratoire du témoin d’une personne éloignée revient sur la personne elle-même ; tout ce qui est transmis au témoin l’est à l’identique à la personne et simultanément.
  31. En radionique nous considérons que tout est vibration caractéristique et énergie omniprésente, énergie que nous définissons comme étant une manifestation spirituelle de la matière, partout présente et à tout moment.
  32. Tout corps émet à l’infini une énergie perpétuellement présente, et en tous points de l’espace. Si bien qu’invoquer l’esprit d’une personne, revient à convoquer sa présence au lieu même d’opérer. De ce point de vue, il n’existe pas d’influence « à distance » stricto sensu, et tout se place à l’emplacement précis où vous vous trouvez. Ainsi, agir sur un sujet éloigné revient à agir localement sur son champ énergétique, et qui vous devient perceptible dès lors que vous l’évoquez par la pensée.
  33. Quiconque souhaite pratiquer la radionique se devra de maîtriser parfaitement la loi des semblables, aussi dite loi d’analogie ou de correspondance, ainsi que la loi et l’harmonie des contraires. Il en sera d’ailleurs beaucoup question dans cet ouvrage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

onze − dix =