Activation de la rosace géomantique

La rosace géomantique est tout à la fois un récepteur des influences cosmiques du sujet (thème de géomancie), et un émetteur radionique, diffuseur d’influences telluriques (action à distance).

Nous allons à présent vous guider dans sa domestication, en sorte que vous puissiez rapidement en extirper toute la substantifique moelle. Or il ne saurait être envisagé aucune expérimentation, sans une connaissance préalable de ses modalités opératoires, même élémentaire.

La rosace géomantique, en tant qu’émetteur radionique permanent, a été pensée et conçue avec comme triple ambition de :

  • Favoriser les pratiques de radionique et d’actions à distance.
  • Amplifier de façon très sensible une action radionique vers un sujet.
  • Capter, condenser et émettre toute une gamme d’énergies vibratoires.

Nous reviendrons régulièrement et tout au long de cette étude sur les propriétés de ce mandala extraordinaire, capteur (réceptacle) et émetteur (accélérateur) d’ondes de forme, et sur les possibilités offertes par ces formes.

D’une manière générale, la rosace géomantique, par son action bénéfique vous permettra de :

  • Modifier le jeu des forces en présence et influencer positivement le cours de votre destin.
  • Dispenser des énergies correctrices, compensatrices, ou amplificatrices dans n’importe quel domaine existentiel, et ainsi améliorer vos conditions de vie et morales.
  • Agir en renforcement positif d’une qualité, d’une chance ou d’un potentiel, afin de favoriser la réalisation de vos projets, et de vos objectifs personnels.

Nous allons à présent détailler concrètement le processus opérationnel par lequel vous parviendrez à activer la rosace géomantique, et commencer à émettre des influences. Permettez-nous d’insister sur l’importance de bien respecter la procédure qui va vous être communiquée, et qui a fait l’objet de tentatives nombreuses et réitérées, pour en arriver à la séquence ainsi mise au point empiriquement.

Ne prenez pas ce qui va suivre à la légère, et ainsi qu’il a déjà été rappelé, ne pratiquez jamais la radionique par amusement, par jeu, ou par simple curiosité intellectuelle. La rosace géomantique condense dans son tracé une charge symbolique considérable, qui nécessite d’être parfaitement canalisée pour produire ses effets. Si vous savez apprendre à respecter son caractère sacré, elle vous le rendra au centuple. Si vous la traitez comme un objet tout juste intriguant, vos opérations se solderont par une parfaite nullité d’action. A ceux d’ailleurs parmi nos détracteurs qui en contesteraient la puissance émissive, nous leur répondons qu’ils ont parfaitement raison sur le principe, mais nous leur rappelons également que cette capacité d’influence, si elle ne provient pas du graphisme en tant que tel, est activée et dirigée par ce dernier. Ce qui importe ici c’est de faire corps avec votre émetteur, comme le musicien fait corps avec son instrument, en sorte d’entrer en symbiose avec lui, et finalement ne faire plus qu’un. Sachez enfin que la rosace géomantique vous protège des risques de choc en retour, et qu’il n’est à redouter aucune répercussion négative, même en cas d’usage malheureux. Dans ce cas encore, et si vos intentions étaient contraires à la vertu de bonté indissociable à notre discipline, vous n’obtiendriez que du vent, sans autre conséquence pour autrui, ou pour vous-mêmes.

Ne vous privez pas d’accorder au mieux votre instrument (l’émetteur), sur la fréquence harmonique des influences dont vous souhaitez faire vibrer l’éther. Vous parviendrez de la sorte à communier avec votre lui, et à y déposer le pouvoir créateur et bienveillant de votre pensée clarifiée.

Avant d’aborder concrètement notre méthode, voici la liste du matériel dont vous devrez disposer à portée de main avant d’opérer :

  • Un tirage de la rosace géomantique sur papier ordinaire.
  • Un tirage du talisman géomantique sur papier ordinaire.
  • Cinq morceaux de parchemin végétal d’environ 3cm sur 3cm.
  • De l’encre de Chine de préférence naturelle et une plume adaptée.
  • Les cinq solides de Platon en cristal de roche et de petite dimension.
  • Une montre mécanique quelconque et une boussole commune.

Permettez-nous une ultime recommandation si vous débutez en radionique : gardez toujours à l’esprit que votre dispositif final doit rester aussi simple et « parlant » que possible. Veillez dans tous vos choix à aller à l’essentiel, et à ne retenir que les symboles et les paroles les plus évocateurs pour vous-mêmes.

  1. Concentration

Installez-vous confortablement, de préférence face au Nord, et disposez devant vous la rosace géomantique. Contemplez sans crispation son point central, laissez progressivement votre esprit se détacher de ses préoccupations, et s’apaiser. Respirez lentement et profondément pendant quelques minutes encore, le regard toujours posé sur l’émetteur. Fermez à présent les yeux et commencez à vous représenter mentalement l’objectif que vous souhaitez atteindre, comme s’il s’était déjà réalisé. Observez calmement la scène, et portez une attention toute particulière à vos sensations, et ce que cela déclenche en vous. Vous pouvez également vous répéter mentalement les mots de votre intention, tout en continuant à visualiser votre succès, ou votre bonheur tant espéré. Alors que votre esprit imagine, vos pensées commencent à rayonner les ondes de votre but, celles-là mêmes que votre émetteur diffusera pendant tout la durée de son activation, y compris en votre absence.

  1. Orientation

Attention : Ne confondez pas les Cases, déjà numérotées au centre du Thème, et les Maisons, que nous allons nous-mêmes devoir indiquer à la main lors des opérations qui vont suivre.

Votre premier geste consistera donc toujours à aligner et à définir l’orientation juste de la rosace géomantique, dans la direction symbolique du sujet sur lequel vous cherchez à agir, y compris si vous opérez sur vous-même. Pour cela, procédez comme suit :

  • Lancez votre pendule en oscillation au-dessus du centre de l’émetteur, et à la perpendiculaire de l’opérateur, en tenant dans votre main libre un dodécaèdre de cristal.
  • Observez la Case (numérotées au centre) désignée par son mouvement pendulaire, une fois celui-ci stabilisé ; la Case ainsi montrée du doigt est la Maison 1 du Thème, celle du sujet.
  • Numérotez les Maison de 1 à 16 et dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, opération par laquelle vous allez aligner le Thème sur la réalité existentielle du sujet visé.
  • Reprenez votre pendule sans le dodécaèdre cette fois-ci, et lancez-le à nouveau en oscillation au-dessus de l’amplificateur central.
  • Faites tourner lentement votre rosace dans le sens des aiguilles d’une montre, tout en observant attentivement les mouvements du pendule.
  • Sitôt que celui-ci entrera en rotation positive (dans le sens des aiguilles d’une montre), vous aurez l’assurance que votre rosace est parfaitement orientée.
  • Par cette ultime opération, vous venez de faire pointer la Maison I du Thème dans la direction symbolique (et non physique) du sujet ciblé par les influences.

Votre rosace est à présent parfaitement alignée (sur la fréquence du sujet) et orientée (dans sa direction symbolique).

  1. Valorisation

Nous avons créé un talisman géomantique fondé sur la puissance d’un triple hexadécagone, figure à seize côté, capable de synthétiser, de vitaliser et d’amplifier tous les supports qui se trouvent placés en son centre.

Son pouvoir de charge est tel que tout témoin à son seul contact voit son taux vibratoire élevé au plus haut degré instantanément, et son intention décuplée, toute autre influence contraire ou parasitaire étant également et instantanément neutralisée.

Nous prônons en toute choses la simplicité (qui n’est pas la facilité), et ici comme ailleurs, notre volonté a été de rendre la pratique radionique accessible au plus grand nombre, sans la dénaturer ni la départir de son efficacité intrinsèque, tout en facilitant la démarche opérationnelle.

Ce travail de longue haleine nous a valu bien des déconvenues avant de parvenir à la création subtile des planches radioniques que vous avez entre les mains, et dont nous sommes parvenus à constater avec émerveillement l’efficacité bien réelle.

A mesure donc que vous concevrez vos témoins, il vous suffira de les déposer les uns sur les autres au centre du talisman géomantique, ce qui aura pour effet instantané de les dynamiser, une fois complètement saturés de l’intention à transmettre.

Vous utiliserez en tout et pour tout quatre témoins formés à partir de quatre morceaux de parchemin végétal à découpe irrégulière d’environ 3x3cm.

Sur le dessus de chacun, vous inscrirez une figure de géomancie, sélectionnée en vertu de ses analogies symboliques avec l’objectif fixé. Sur l’autre face, vous rédigerez de votre main, ou de la main du sujet visé le contenu synthétique qui s’y trouve associé.

Voici comment créer et disposer vos témoins sur le graphique :

  • Premier témoin : Le témoin d’identification – se place en haut à gauche sur le premier pentacle. Il incarne la personne sur laquelle vous souhaitez agir. Si vous procédez pour un tiers, nous vous recommandons de solliciter un écrit signé de sa main, et comportant a minima ses nom et prénom, suivis de sa signature.
  • Second témoin : Le témoin de motivation – se place en haut à droite sur le second pentacle. Il synthétise l’objectif (principal) ou l’espérance dont on souhaite favoriser la réalisation, et prend la forme d’un mot-clé dont la signification englobe le fond de la demande envoyée. Veillez à l’inscrire en caractères majuscules, toujours à l’encre noire ; (exemple « Confiance»).
  • Troisième témoin : le témoin de projection – se place en bas à droite sur le troisième pentacle. Il décrit les effets sur soi de l’objectif une fois atteint, et en expose les bienfaits, tels que ressentis par le sujet ; (exemple : « Chaque jour je gagne en assurance. Je suis de plus en plus à l’aise en société, et je parviens à lier connaissance facilement avec de parfaits inconnus»).
  • Quatrième témoin : le témoin de concrétisation – se place en bas à gauche sur le quatrième pentacle. Il caractérise les conséquences positives dans la vie du sujet et liées à l’accomplissement effectif de l’objectif ; (exemple : « Je suis désormais régulièrement invité à des sorties entre amis. Jour après jour, mon cercle de connaissances s’élargit et je suis toujours bien entouré»).
  • Cinquième témoin : le témoin magique – se place au centre de la rosace géomantique. Il condense le sens et la signification des quatre témoins précédents qu’il cristallise en une seule figure. Vous obtiendrez cette figure-clé en déterminant la parité par ordre d’apparition des quatre figures précédentes, composant ainsi une nouvelle figure en allant du haut vers le bas ; (le pair vaut un trait, l’impair deux traits). La parité d’une figure se détermine en additionnant la totalité des traits qui la composent ; (Un trait vaut 1, deux traits valent 2).
  1. Amplification

Une fois les témoins en bonnes positions, vous poursuivrez les préparatifs de votre émission par le placement des solides de Platon. Nous aurons l’occasion de détailler dans une section ultérieure les vertus comme les propriétés de chacun, si bien que nous nous contenterons pour le moment d’en spécifier l’ordonnancement sur notre calligramme géomantique.

Vous vous serez fourni au préalable les cinq solides de Platon en cristal de roche, dont nous allons exploiter leurs propriétés amplificatrices d’influence exceptionnelles.

Voici à présent comment les disposer sur le graphique émetteur :

  • Premier solide : le Tétraèdre – se place sur le premier témoin (d’identification). Son rôle est de « DIFFUSER » l’onde de forme agissante. Il symbolise l’esprit, les forces spirituelles, la volonté, la lumière, l’étincelle, le commencement, l’esprit créateur. En correspondance avec le chiffre 3 et l’élément Feu, il possède un effet stimulateur et déclencheur, et émet dans toutes les directions une énergie harmonieuse et équilibrante.
  • Second solide : l’Hexaèdre (le cube) – se place sur le second témoin (de motivation). Son rôle est de « STABILISER » l’onde de forme agissante. Il symbolise la matérialisation et facilite la réalisation des entreprises concrètes. Il est en rapport avec l’élément Terre et le chiffre 6, dont il évoque les aspects d’ancrage et de solidité. Il entre également en résonance avec les quatre directions, les quatre points cardinaux, les quatre éléments et les quatre saisons.
  • Troisième solide : l’Octaèdre – se place sur le troisième témoin (de projection). Son rôle est « d’ACCORDER » l’onde de forme agissante. Associé à l’élément Air et au chiffre 8, il symbolise les échanges subtils et constants entre les deux mondes matériel et vibratoire, entre le Ciel et la Terre, dont il permet de syntoniser les influences réciproques.
  • Quatrième solide : l’Icosaèdre – se place sur le quatrième témoin (de concrétisation). Son rôle est de « VITALISER » l’onde de forme agissante. En correspondance avec le chiffre 20 et l’élément Eau, il symbolise le rite de purification, la naissance à une autre réalité, et facilite la circulation des énergies. Une fois en place, il se comporte comme une centrale d’émission de forme (circulaire) auto-activée en continu.

Il existe un cinquième solide, le dodécaèdre, dont nous allons mettre à profit sa capacité à « AMPLIFIER » l’onde de forme agissante. Il trouvera sa place au centre de la rosace, sur le cinquième témoin (magique). Symbole par excellence de l’âme, de l’univers infini et de l’absolu, il est associé à l’éther, et représente la quintessence des formes géométriques. Il émane de sa forme les vibrations les plus subtiles et les plus puissantes de la création.

  1. Syntonisation

Vous voici à présent parvenu au stade où votre émetteur est quasiment prêt à diffuser ses influences. Avant de passer en phase d’émission toutefois, il est préférable de vérifier le parfait agencement de ses composantes dans la perspective souhaitée.

Pour y parvenir, nous vous conseillons de toujours suivre le protocole de validation suivant, et préalablement à toute activation du dispositif :

  • Présentez votre pendule successivement au-dessus de chaque couple témoin-solide dans leur ordre naturel, et lancez-le en oscillation à chaque reprise en prononçant mentalement le mot-clé « Accord » ; (n’oubliez pas de tenir dans votre main libre un dodécaèdre de cristal).
  • Si après quelques instants le pendule entre en rotation positive (dans le sens des aiguilles d’une montre), vous en déduirez que cet élément de votre émetteur est parfaitement accordé avec le sujet distant, dont il reçoit et émet désormais les ondes caractéristiques.
  • Si tout autre comportement du pendule vient à être observé (giration négative en sens inverse, ou indétermination par absence de giration), vous en déduirez à l’inadéquation de votre montage, et tenterez de rectifier ce qui a provoqué ce désaccord avant de poursuivre, et après nouvelle vérification.
  1. Dynamisation

Votre émetteur est à présent complètement en place, et certifié comme étant rigoureusement apte à diffuser ses influences bénéfiques. L’étape suivante va donc consister à le dynamiser, afin de déclencher le processus d’émission à proprement parler.

Voici comment vous vous y prendrez pour « exciter » le démarrage des émissions, toujours à l’aide de votre pendule activateur de forme, et d’un dodécaèdre de cristal :

  • Pour passer en phase d’émission, brisez symboliquement le cercle blanc au centre de la rosace, en noircissant au feutre le morceau de circonférence de l’anneau extérieur qui fait face à la Maison 1 (le Questionneur). Cette première action va avoir comme effet de créer un circuit oscillant, lequel va ensuite concentrer symboliquement le flux des émissions en direction du sujet cible.
  • Placez ensuite votre pendule émetteur au-dessus du centre de la rosace, lancez-le en oscillation tout en tenant un dodécaèdre de cristal dans votre autre main, et demandez l’autorisation de diffuser les influences recherchées en prononçant mentalement le mot-clé de motivation défini antérieurement ; (ici « Confiance »).
  • Si tout est en harmonie de forme, vous devriez observer une transformation du mouvement du pendule en rotations dans le sens des aiguilles d’une montre. Dans ce cas, visualisez mentalement l’objectif à atteindre avec un maximum de précision et d’intensité, et cela pendant toute le temps que se maintiendront les girations positives du pendule.
  • Votre pensée doit demeurer focalisée sur le but exclusif à accomplir. L’esprit est ainsi tendu vers son objectif dans une attitude de concentration intense, tandis que le corps reste parfaitement relaxé, calme, et détendu. Une fois l’opération accomplie, l’esprit peut à nouveau vaquer à d’autres préoccupations, et l’émetteur devient libre d’agir, en dehors de la pensée consciente de l’opérateur.
  • Lorsque le pendule reviendra de lui-même à une parfaite immobilité, vous en pouvez en déduire à l’obtention d’une charge complète, après saturation du dispositif par les influences à émettre, et transmission des principes actifs à communiquer au sujet.
  • Encore une fois, l’esprit devra rester verrouillé sur l’objectif convoité. A aucun moment la pensée ne devra s’échapper de son but, et aussi longtemps que durera la giration du pendule. Une fois complètement immobilisé, on en conclura à la saturation du générateur, dès lors prêt à diffuser les influences programmées.
  1. Émission

Vous disposerez à gauche de l’émetteur une montre réglée sur l’heure locale, et dont vous aurez préalablement remonté le mécanisme. De l’autre côté, vous déposerez une boussole ordinaire, sans orientation particulière. Les pulsations provoquées par le battement des pièces de la montre vont avoir comme effet de stimuler et de moduler les émanations de formes, selon un principe de régulation du flux émissif en sortie de générateur.

Chaque session d’émission durera aussi longtemps que la montre continuera d’égrainer le temps. Sitôt son mécanisme arrêté, il conviendra en fonction des résultats obtenus, ou d’en remonter à nouveau le mécanisme et de revitaliser le dispositif à l’aide du pendule, ou de neutraliser l’émetteur en le désaxant simplement de son orientation initiale. Vous veillerez en cas d’arrêt à déchirer puis à brûler tous les témoins. Vous n’omettrez pas enfin de purifier vos solides en cristal afin d’en restaurer l’état virginal, par simple passage à l’eau courante du robinet, pendant 1 à 2 minutes environ, et après chaque opération d’influence à distance.

Nous avons conçu la rosace géomantique comme un appareil à « débit automatique », toujours dans une volonté constante de simplifier votre pratique de radionique. En conséquence, vous n’aurez aucune raison d’intervenir sur son fonctionnement, ni redouter aucun risque de surcharge :

  • Si une émission ne doit pas exister, elle ne s’exercera pas, et votre émetteur se mettra en défaut plutôt que d’envoyer un signal défavorable ou mal calibré.
  • Le principe d’automaticité à l’œuvre prévoit une mise à disposition de l’énergie subtile dispensée « à la demande » ; l’émission démarre et s’interrompt selon les besoins du sujet à un moment précis.
  • Lorsqu’une émission redevient possible, elle s’opère naturellement, et sans intervention ni acte de volonté délibérée de l’opérateur.
  • Lorsqu’un flux a atteint son niveau critique de saturation, il se produit un phénomène de « bypass » qui coupe net l’émission afin de préserver le sujet.
  • Grâce à ce mécanisme de régulation intelligente, il n’est à craindre aucun risque de surcharge, qui ne peut tout simplement pas se produire.
  • Lorsque la charge énergétique optimum est atteinte, le transfert de charge s’arrête de lui-même jusqu’à ce qu’un besoin se fasse à nouveau sentir.
  • Le sujet a donc la garantie absolue de recevoir en toutes circonstances la quantité de rayonnement juste et nécessaire.

La rosace géomantique est ainsi conçue pour permettre de rythmer harmonieusement l’apport bénéfique dont a besoin le sujet, qui de fait est assuré de ne recevoir que le volume d’ondes réellement indispensable à son état du moment. Toute excédent de charge se constituera en réserve énergétique, activable dès lors que le subconscient du sujet en fera à nouveau la demande.

Notez que nous ajoutons toujours une Labradorite à proximité de la Rosace, afin de la préserver de toute forme de contagion par l’environnement.

  1. Stabilisation

Il est possible de soutenir et de prolonger l’effet de l’émetteur géomantique à la manière que nous allons exposer maintenant. En vous souvenant bien qu’une influence ne disparaît jamais complètement, au nom du principe bien connu de la rémanence, et dont nous avons déjà détaillé le comportement.

Voici donc une technique que nous vous recommandons, afin d’assurer une aide encore plus efficace au sujet demandeur, dans l’accomplissement de ses objectifs :

Au terme ou pendant l’émission initiale, créez un glyphe géomantique à l’aide du talisman déjà mis à contribution lors de la valorisation des témoins. Pour cela, inscrivez au centre de chaque hexadécagone et en notation dyadique la valeur numérique des figures des témoins (un trait vaut 1, deux traits valent 2). N’oubliez pas d’indiquer la valeur du témoin magique au centre du talisman. Reliez ensuite par des traits chacune des quatre figures originales à la figure centrale. Vous obtenez en suivant cette procédure simplifiée un dessin agissant et irradiant que vous pourrez à remettre au sujet, avec la recommandation qu’il le tienne le plus régulièrement possible dans son champ visuel.

Souvenez-vous bien sur ce point précis que :

  • Tout support ayant subi une information par un émetteur à ondes de forme, devient lui-même un émetteur d’ondes de forme.
  • Un talisman ne perd jamais sa charge ; (il se recharge au fur et à mesure qu’il émet).
  • Veillez à toujours bien neutraliser le support en papier, afin de le purifier de tout résidu d’influence potentiel.

Nous terminerons cette approche simplifiée du mode d’utilisation de la rosace géomantique par un bref rappel des consignes élémentaires à l’usage des débutants.

Veillez à toujours privilégier des témoins-buts :

  • A la fois simples et concis, attestant de votre clarté d’esprit au moment de les transcrire sur le papier.
  • Ciblant précisément le comportement ou l’objectif par visualisation mentale des effets bénéfiques escompté.
  • Formulés positivement et à finalité de susciter un succès, développer une qualité, ou influencer un comportement.
  • Visant à promouvoir les potentialités et les capacités du sujet plutôt qu’à rectifier ou éliminer un défaut ou un déficit.

Nous l’avons dit déjà, mais ne le répéterons jamais assez : les objectifs établis doivent respecter des critères stricts de : réalisme, possibilité et probabilité de réalisation.

Les instructions communiquées dans ce chapitre ont pour seule vocation de consolider votre capacité à émettre des influences à distance vers un sujet récepteur. En tant que telles, elles sont une aide éprouvée à l’expérience des faits, mais n’ont aucune prétention à se substituer à d’autres pratiques. Chacun reste libre de choisir le mode d’action qui lui convient le mieux, et nous vous encourageons à découvrir et à pratiquer différentes façons d’expérimenter l’action des influences à distance.

En toutes circonstances, fiez-vous en premier lieu à ce que vous dicte votre sensibilité et votre intuition, à la lumière de vos connaissances. Expérimentez, vérifiez et recommencez sans jamais vous décourager. Parlez par expérience la plupart du temps, et faites abstraction de tout ce que vous avez appris, y compris dans le présent ouvrage. La meilleure voie possible en radionique est celle que vous inventerez, par et pour vous-mêmes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois × 2 =