L’état d’esprit en Radionique

Nous aimerions dans ce chapitre évoquer l’état d’esprit dans lequel il convient d’opérer, dès lors que l’on s’est déterminé à mettre en œuvre un dessin émetteur ou tout autre dispositif transmetteur. Or nous ne saurions être plus clair ici en réaffirmant la sensibilité de ces appareils à l’intention de l’opérateur, dès lors que ce dernier agira toujours avec détermination et résolution. Une telle installation, décidée, programmée et agencée en vue de l’atteinte d’un objectif précis et sans équivoque, conduira sans coup férir au succès de l’entreprise d’influence à distance.

La posture juste consiste donc dans une détermination tranquille, et la primauté d’un état d’esprit décidé et impassible chez l’opérateur, avec comme corollaire une absolue confiance en soi, et une non moins grande assurance. Ainsi est-il déterminant pour le succès de la manœuvre, d’agir avec une intention parfaitement nette et ferme, à la fois du résultat recherché, et de sa propre capacité à l’atteindre.

Dans cette perspective, qui nous apparaît à l’éclairage d’une pratique assidue et réitérée la seule recevable, force nous est de constater que toute la valeur et la force de l’émission d’influences à distance repose sur l’esprit de celui qui opère, dont l’état précisément au moment d’agir va conditionner les appareils et les procédés. Dit  autrement, l’intention de l’opérateur surpasse en tous points les moyens mis en œuvre et se révèle prépondérante, dès lors qu’il va s’agir de diffuser sur un sujet une somme d’influences déterminées.

L’état d’esprit réside donc au cœur de la démarche de radionique, qu’il conditionne en plus grande partie, jusqu’à en moduler les moindres effets, et les résultats obtenus. De ce constat nous concluons à l’importance primordiale chez l’opérateur d’un esprit résolu à atteindre le but qu’il s’est fixé, et convaincu à la fois du bien-fondé et de la validité des techniques employées.

Le niveau de succès atteint au termes des opérations d’influences dépendra directement de l’état d’esprit de l’opérateur au moment d’agir. Si ce dernier s’applique à transmettre une intention parfaitement claire et objective, il déclenchera chez le sujet-récepteur une réaction instantanée, et une réalisation du programme pour ainsi dire automatique. Dans le cas d’une émission moins limpide ou même paradoxale, il ne se produira aucune résonance ni passage à l’acte en l’esprit et chez le sujet-récepteur.

Afin d’aider le novice à acquérir le juste état d’esprit, et l’initié à lever de potentielles barrières mentales, nous avons recensé ci-dessous un jeu de 22 instructions pour vous servir de guide et de référence tout au long de votre instruction pratique :

  1. Opérez en pleine conscience de votre action et du résultat à atteindre, tout en étant convaincu que vous l’obtiendrez.
  2. Cultivez une attitude de décision et de détermination, et un état d’esprit de clarté et calme ; agissez avec constance.
  3. Ne doutez pas de l’efficacité de votre action, travaillez sans peur et soyez convaincu de la portée de ce que vous faites.
  4. Faites preuve de créativité et d’imagination pour envisager le but à atteindre, et augmentez ainsi la précision de votre action.
  5. Évitez le doute scientifique et la recherche de validation formelle de votre manière d’agir, et fiez-vous à votre seule intuition.
  6. Proscrivez une attitude déconcentrée, vague, incertaine ou dubitative, et agissez toujours avec force et détermination.
  7. Mettez de côté vos croyances limitantes, il s’agit bien plus de retirer des peurs et des doutes que d’ajouter des aptitudes.
  8. Ne cherchez pas à bien faire mais contentez-vous d’agir, tant que vous êtes dans l’action vous êtes dans le vrai.
  9. Ce qui vous est le plus naturel est ce qui est vrai pour vous, agissez donc à votre idée, qui est la bonne puisque c’est la vôtre.
  10. Sortez de la posture expectative, faussement neutre, ou de défiance matérialiste, et opérez sans nuance ni hésitation.
  11. Travaillez sans-arrières pensées susceptibles de parasiter votre intention, au risque de n’obtenir que de piètres succès.
  12. Ne vous contentez jamais de succès relatifs, et considérez chaque échec comme un opportunité d’apprendre.
  13. Maintenez-vous toujours dans l’expérimentation positive, et dans la certitude de votre réussite dès les premiers essais.
  14. Capitalisez sur des succès progressifs pour gagner chaque fois en confiance, et bâtir par étapes votre puissance d’agir.
  15. Fixez-vous éventuellement des objectifs intermédiaires et réalistes, que vous concevrez avec l’aide de l’imagination.
  16. Visualisez toujours en esprit le résultat final comme s’il était déjà atteint, au moment de mener votre action de radionique.
  17. Opérez dans un état d’esprit positif, constructif et décidé, tout en vous maintenant dans une attitude calme et paisible.
  18. Menez vos expérimentations sans idées préconçues ni prétention de véracité, vos résultats n’en seront que meilleurs.
  19. Ne cherchez pas la perfection et évitez les tergiversations, mais préférez une action franche, nette, et résolue.
  20. N’oubliez jamais que la magie c’est vous, et que l’instrument n’est que le prolongement de votre intention créatrice.
  21. Ne sous-estimez pas vos talents et ne culpabilisez pas de n’être « jamais assez », vous êtes déjà accompli et capable.
  22. Faites comme si vous saviez, écoutez votre petite voix intérieure et ne vous posez pas mille questions, mais agissez !

Nous aborderons dans un prochain chapitre les considérations de mobilisation et de transmission d’énergie, et tenterons de mieux définir le mode d’action typique et commun à chaque opération de radionique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 × 4 =