Réflexions sur la Géomancie active

J’aimerais partager avec vous chers amis lecteurs quelques réflexions autour de la Géomancie active et de la Radiesthésie géomantique, tirées de ma propre pratique. Je souhaite que ces retours d’expérience vous soient bénéfiques, et vous épargnent quelques péripéties :

  • Aux premiers temps de mes expérimentations, j’avais coutume de recouvrir le Thème, et en particulier les Demeures « maléficiées », par de bonnes Figures, avec l’espoir d’inverser les influences pesant sur le Consultant, dans une perspective « idéale ». Cependant, j’ignorais dans cette manière de faire que le Thème se comporte comme un tout, et constitue une sorte d’écosystème complexe, berceau d’interactions variées, aux effets multiples, et impossible à dissocier les uns des autres sans bousculer l’harmonie de l’ensemble. Or chercher à agir localement pour le bien, peut avoir des répercussions au final désastreuses, non-contrôlées, et un effet global sinistre. On pense ici à « l’effet papillon » propre aux systèmes complexes adaptatifs et très bien documenté dans la littérature scientifique.
  • Ainsi vous opterez pour une attitude plus juste, en tentant simplement d’auréoler vos actions d’effets bénévolents pour vos Consultants, sans chercher à modifier par un quelconque pouvoir (égotique) le cours du destin. Vous pourrez-vous aider dans votre approche par bien des supports symboliques et analogiques, tels que les métaux, les minéraux par exemple, et leurs déclinaisons concrètes nombreuses. N’intellectualisez pas à l’excès votre démarche toutefois, et quelques soient les systèmes qui remportent votre préférence, retenez qu’il n’en est objectivement pas de meilleurs ou de moins bons. L’important résidera bien plutôt dans votre affinité personnelle et élective avec ces systèmes, dont vous finirez pas vous imprégner en profondeur.
  • Maintenez-vous dans une attitude de respect face au destin et à la prédiction de l’Oracle, et préférez une approche finalement plus humble et rationnelle, avec comme objectif réaliste d’influencer positivement le jeu des forces en présence. Il va de soi ici que l’action positive est à rechercher du côté des intérêts du Consultant. Dit autrement, le géomancien se gardera bien lui-même d’influencer le Consultant, mais préférera une attitude d’écoute et d’accueil de sa demande, quelque puisse en être la finalité et les raisons. Cette règle s’inscrivant bien entendu dans la limite du raisonnable, et du caractère foncièrement bienveillant des actions consacrées.
  • Sachez bien en outre qu’il n’existe rien de tel qu’une voie géomantique, et il en est probablement autant que d’opérateurs et de praticiens. Aussi ne recherchez pas LA vérité dans votre pratique, mais VOTRE vérité. Or souvenez-vous bien, qu’en radiesthésie comme en géomancie, est établi comme vrai de qui fonctionne. Si votre effet est bénéfique et améliore les conditions d’existence d’autrui, lors même vous êtes dans le vrai. Quand vous rencontrerez la vérité dans votre pratique, celle-ci s’imposera comme une évidence, un éblouissement, et une illumination. Vous n’aurez dès lors plus besoin de preuves, et par votre seule intuition recouvrée, vous saisirez l’évidence de ce qui se présentera juste en face de vous, à votre portée.
  • La vérité ne s’énonce pas ; elle n’a pas besoin d’être démontrée ; elle est ! Seule une démarche personnelle vous permettra d’y accéder, car la vérité est en soi, et nulle part ailleurs. Tenez-vous à l’écoute de vos inspirations, prémonitions, pressentiments, abandonnez pour un instant seulement vos croyances et vos certitudes, pour vous en ouvrir au sacré, non pas celui que l’on édicte en lettres de marbre sur des frontispices de style obséquieux, mais votre sacré, celui qui vous relie au principe de l’unicité et de l’identité de tout, votre vraie nature, intime, unique et éternelle.
  • Ainsi ne prenez pas les instructions de cette méthode trop au pied de la lettre. Saisissez-en plutôt les intentions, pour mieux les décliner selon votre propre sensibilité, et de les accommoder à votre préférence.  Apprenez mais ne cessez pas d’expérimenter, rien de cette science ne saurait s’acquérir sinon par une pratique assidue, et un sens aigu de l’observation. Une once de pratique vaut mieux que des tonnes de discours et de théorie : explorez l’infinité des possibles dans le recueillement de votre laboratoire, et consignez soigneusement tous vos résultats.
  • En toutes circonstances, sachez faire preuve d’une discrétion exemplaire, et de demeurer au service de votre discipline, sans jamais vous vanter de vos résultats. Quand bien même on chanterait vos louanges, sachez rester impassible devant la critique comme le compliment. Apprenez à demeurer en vous-mêmes, hermétiques aux jugements en bien comme en mal, éternel disciple de votre nature essentielle, et technicien discret de l’art de deviner et d’émettre des influences.
  • N’omettez jamais de faire montre de gratitude et de reconnaissance envers l’univers et les cieux, après chaque émission d’influences. Quelques soient les échéances, le rituel de rendre grâce conclue toujours l’acte de voir et d’aider. Souvenez-vous que vous agissez en qualité d’intermédiaire entre les plans immatériel et physique. L’intelligence supérieure, le principe organisateur, l’esprit, quelque soit le nom qu’on lui donne, est la source véritable des forces énergétiques à la base de notre pratique. Aucune intervention ne devrait par conséquent trouver son terme autrement que par un remerciement adressé à cette intelligence du subtil. Vous vous priveriez autrement de la faculté d’initier tout nouveau travail.
  • La radiesthésie géomantique est un Art sacré. Ne l’employez donc jamais pour des motifs triviaux, ou à des fins délictueuses, ce qui outre de confiner votre action au néant le plus total, engendrerait pour vous et en retour des conséquences fâcheuses, en juste proportion avec le fruit de votre indélicatesse. Vous vous abstiendrez de croire ou de laisser croire toutes sortes d’inepties telles que les gains aux jeux de hasard, et autre tartuferies. N’oubliez jamais que vous manipulez des forces ancestrales, et le triste sort que l’on acquiert à tenter s’en jouer impunément. Bien des apprentis sorciers s’y sont brûlé.

A présent, à l’œuvre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un × 5 =