Géomancie active : mode d’emploi

Nous l’avons vu déjà, la Rosace géomantique, en tant qu’émetteur d’énergies vibratoires et modèle géométrique complexe, constitue un excellent support matériel ou virtuel pour diffuser et amplifier des influences à distance. Représentée sur une feuille de papier, elle devient source d’émissions dues à ses formes, et vecteur précieux de transmission de l’information.

Correctement imprégnée de l’intention que lui a conférée le praticien au moment de sa confection, elle projette sa pensée aux niveaux les plus subtils, jusqu’à ce que celle-ci redescende enfin et se concrétise dans la matière. La Rosace de géomancie exploite le symbolisme universel enraciné dans l’inconscient collectif de l’humanité, et se comporte comme un véritable plan de la vie humaine, sur lequel le praticien va pouvoir agir afin de mobiliser les influences les meilleures en face de chaque domaine existentiel.

Il est important de bien comprendre que le praticien demeure assujetti même à distance, et cela par un lien invisible et indéfectible, au Thème émané de son esprit, qu’il ne cesse d’activer et de dynamiser par la simple action de sa pensée. En tant qu’émetteur de formes, le Thème de géomancie agit comme un condensateur et un diffuseur d’énergie et de pensée. Sous l’effet de ses tracés géométriques et de ses symboles – et grâce aux énergies emmagasinées – il devient un instrument d’encodage et de programmation d’une intention ou d’un souhait, sous la forme d’une image mentale positive.

L’homme est créateur de sa propre destinée, à tous les instants de son existence : apprendre à manipuler les forces et les influences diverses de l’univers d’une façon créative et constructive, permet de célébrer cette liberté en éclairant d’une lumière positive les zones d’ombre de sa propre vie. Le pouvoir de l’opérateur de ce point de vue est créateur et harmonieux, fondé sur une pratique pure et éclairée, à travers une démarche initiatique et bienveillante.

Voici une procédure complète de montage et d’activation de la Rosace géomantique pour servir de cadre théorique général. Nous enrichirons ce modèle progressivement, et à l’expérience des faits, que nous confronterons systématiquement à la réalité des résultats obtenus. Attention : avant toute opération d’influence, il convient de s’assurer à l’aide du pendule que l’intervention est possible et souhaitable. En cas de réponse négative – entendre de refus d’autorisation d’agir – l’opération devra absolument être interrompue, sans que cette règle ne souffre aucune exception. Toute tentative qui outrepasserait cette règle étant de toute façon vouée à l’échec. « La nature, pour être commandée, doit être obéie. » Francis Bacon (Novum organum, 1620).

Sachez enfin, et à titre de précision, que celui pour lequel vous agirez ne recevra pas directement l’émission d’énergie dont vous serez à l’origine. Il bénéficiera tout autrement d’une programmation destinée à activer son plein potentiel, et à mobiliser toutes ses capacités en vue de favoriser une guérison ou un épanouissement. Transformer l’ombre en lumière, réveiller les facultés endormies : le radiesthésiste-géomancien oeuvre non pas à des fins égoïstes, mais utilise son pouvoir créateur à la faveur du bien-être de son Consultant, vers lequel il oriente toutes ses suggestions.

« L’homme aujourd’hui sème la cause,

Demain Dieu fait mûrir l’effet. »

(Napoléon II – Les chants du crépuscule)

Avant de procéder, vous veillerez à vous mettre toujours dans les dispositions d’esprit propices à la pratique :

  • Se placer en état de disponibilité et de réceptivité pour mieux ressentir les essences subtiles vibrant au cœur du Thème.
  • Concentrer son regard intérieur sur l’objectif à atteindre et visualiser par l’esprit le but auquel on souhaite donner vie.
  • Lâcher-prise sur le résultat à atteindre et se mettre en posture d’écoute confiante des messages dictés par l’intuition.

Une fois atteint cet état de calme intérieur et de détachement, vous suivrez un protocole codifié pour monter le Thème :

  1. Imprimer le Thème vierge au format A4 ou A3 selon votre meilleure convenance sur un papier blanc ordinaire.
  2. Placer le pendule au centre du Thème et demander l’autorisation de procéder au tirage géomantique.
  3. En cas de refus (giration négative du pendule), reporter absolument l’opération et ne pas insister.
  4. Rechercher la Demeure I du Thème en survolant les Demeures dans le sens contraire des aiguilles d’une montre.
  5. Dès que le pendule entre en giration positive, en déduire qu’il s’agit de la Case correspondant à la Demeure I.
  6. Identifier la Demeure de la Question, entendre celle qui englobe par ses significations le sens de la question posée.
  7. Une fois celle-ci localisée, placer au-dessus le pendule et demander confirmation sur la Demeure de la question.
  8. En cas de réponse négative, poursuivre la recherche sur d’autres Demeures jusqu’à trouver la Demeure juste.
  9. Une fois les Demeures I et de la Question localisées, orienter le Thème en indiquant les numéros des Demeures.
  10. Numéroter les Demeures en chiffres romains sur la circonférence et dans le sens inverse des aiguilles d’une montre.
  11. Indiquer en chiffres arabes les numéros des Demeures dérivées en partant cette fois-ci de la Demeure de la question.
  12. Rechercher ensuite les quatre figures des Mères toujours à l’aide du pendule et qui prendront place en Demeures I à IV.
  13. Pour ce faire placer à nouveau le pendule au centre du Thème et observer ses oscillations et son balancement.
  14. Dès qu’il s’est stabilisé sur une diagonale du Thème, interroger successivement les deux Figures aux extrémités.
  15. Au survol de chacune des deux Figures, le pendule indiquera si oui ou non il s’agit de la première Mère.
  16. Répétez cette procédure pour les trois figures des Mères suivantes que vous pourrez inscrire dans le Thème.
  17. Une fois le Thème complètement monté, replacer le pendule au centre et confirmer la validité de celui-ci.
  18. En cas de réponse négative, ne pas insister à nouveau et jeter le Thème pris en défaut de conformité.

 

Pour faire de notre Thème est un dessin actif, nous allons devoir respecter à nouveau un protocole précis :

  1. Orienter la Rosace géomantique (l’émetteur) selon un axe Nord-Sud en plaçant la Demeure I en direction du Nord magnétique ou de forme.
  2. Pour ce faire, se servir d’une boussole pour caler le Thème sur ce courant magnétique porteur des activités d’émissions de formes.
  3. Neutraliser à l’avance et annuler toute influence négative des Témoins par placement préalable de ceux-ci dans un triple décagone (20′).
  4. Placer au centre du Thème un témoin naturel ou artificiel le plus proche et évocateur possible du sujet ou de l’entité à atteindre.
  5. Placer au-dessus du témoin du sujet une petite fiche de papier bristol sur laquelle sera noté un but particulier à l’encre de chine (le programme).
  6. Le programme doit être rédigé de manière positive, affirmative et projective, en sorte d’exprimer très nettement le résultat escompté.
  7. Placer un bâton de malachite au Nord de l’émetteur et pointant en direction de la Demeure I du Thème où réside le Consultant.
  8. Disposer une pyramide de cristal de la taille approximative des carrés en giration au cœur du Thème et par dessus les Témoins déjà présents.
  9. Orienter les faces de la pyramide Nord-Sud et Est-Ouest (voir l’illustration ci-dessous) en retenant le Nord magnétique ou le Nord de forme.
  10. Chercher au pendule le Thème idéal et artificiel supposé manifester un état de parfait équilibre des forces en présence autour du Consultant.
  11. Pour cela évaluer les Demeures favorables, neutres et défavorables en fonction des girations du pendule et identifier les figures idéales.
  12. Le sens de rotation du pendule indique la valeur positive ou négative des Demeures et les nécessités de rééquilibrage énergétique éventuelles.
  13. Rechercher parmi les seize figures de la Géomancie celles susceptibles d’aider le sujet, et toujours par girations au pendule sur l’anneau central.
  14. Apposer sous la forme de vignettes ou de cartes les figures identifiées sur les Demeures problématiques par recouvrement de celles en occupation.
  15. Se limiter dans la mesure du raisonnable à trois substitutions de figures, ce qui s’avère très suffisant pour obtenir un redressement efficace.
  16. Activer le Thème grâce au mouvement circulaire du pendule tout en visualisant le programme avec un maximum de précision et d’intensité.
  17. Adopter la convention mentale : « Que cet émetteur agisse comme il faudra, quand il le faudra, et le temps qu’il faudra pour atteindre son but. »
  18. Dynamiser le Thème à nouveau par des girations involontaires et positives du pendule ;  dès qu’il s’arrête, considérer le Thème comme actif.
  19. Adopter la convention mentale : « La dynamisation commencera et se terminera avec le mouvement positif de mon pendule, et son arrêt final ».
  20. Contrôler régulièrement la bonne marche du processus d’émission par réactivation/dynamisation du Thème à l’aide du pendule.
  21. Désactiver le Thème une fois le but atteint en lui retirant simplement son orientation ; incinérer les témoins et reprogrammer le cristal.

 

Quelques précisions pour terminer cette rapide entrée en matière :

  1. Le pendule indiquera au survol de chaque Demeure, et par ses girations d’accord ou de désaccord, si celles-ci se trouvent favorisées, défavorisées ou neutres, dans les modalités actuelles de la vie du Consultant.
  2. S’il lors de la recherche des figures compensatrices, il s’en trouvent certaines hostiles de prime abord aux intérêts du sujet, y voir le signe d’une stimulation indispensable à la prise de conscience, ou la marque d’une épreuve bénéfique à son évolution personnelle.
  3. Toujours mentionner par écrit le désir profond du sujet, suffisamment profond pour nécessiter une émission prolongée, et en faveur duquel on aura érigé et activé le Thème de Géomancie.
  4. Par la rectification des influences initiales du Thème en influences idéales, nous ne prétendons pas modifier les premières, mais les comportements du sujet en face d’elles, comme si il réagissait aux secondes.
  5. Dit autrement, les influences extérieures restent les mêmes, mais le sujet va y réagir différemment, comme si elles étaient devenues idéales. De par son attention portée au Thème auquel il pensera souvent, et qu’il visualisera régulièrement, il se produira un phénomène d’imprégnation positive et de programmation de son subconscient, auquel il finira par imposer son désir et son programme d’activité.
  6. Les forces dont il a été question tout au long de ce chapitre ne sont pas activées par notre volonté : c’est nous qui sommes « agis » par elles, et ce sont elles qui décident de nous accorder, ou non, leurs bonnes grâces.

En cas de montage plus complexe impliquant le concours d’agents de rayonnement multiples, comme c’est le cas sur ces illustrations, veillez à bien activer toutes les zones du Thème en sorte d’en valider l’entière construction. Pour ce faire, promenez votre pendule sur chacun des éléments composant la fresque géomantique, et assurez-vous bien que tous participent harmonieusement au sens et à l’énergie de l’ensemble.

1 pensée sur “Géomancie active : mode d’emploi”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × 3 =